Loi Airbnb: l'abattement sur les revenus réduit à 30% pour tous les meublés, sauf ceux "classés"

Après plusieurs heures de débat, le Sénat a adopté une proposition de loi de régulation du marché des meublés touristiques à l'unanimité. Il s'est notamment attaqué à la niche fiscale sur l'abattement forfaitaire.

Le Sénat a adopté plusieurs mesures de régulation du marché des meublés touristiques comme Airbnb, une initiative transpartisane pour redonner du pouvoir aux maires, s'attaquer à une niche fiscale décriée et répondre partiellement à la crise du logement. La proposition de loi portée par les députés Annaïg Le Meur (Renaissance) et Iñaki Echaniz (Parti socialiste), déjà adoptée par l'Assemblée nationale, a reçu un accueil unanime à la chambre haute, même dans les rangs de la droite majoritaire.

loi airbnb: l'abattement sur les revenus réduit à 30% pour tous les meublés, sauf ceux

Le Sénat débat mardi de plusieurs mesures de régulation du marché des meublés touristiques comme Airbnb

Pourtant Les Républicains (LR) s'y étaient opposés très largement à l'Assemblée nationale, invoquant notamment la défense des "petits propriétaires". Mais leurs homologues sénateurs ont atténué certaines mesures, suffisamment tout du moins pour qu'il se dégage un consensus dans la "chambre des territoires". Avec l'objectif partagé de donner aux élus locaux des clés pour réguler la prolifération des meublés touristiques, accusés parfois de nuire à la location de longue durée.

"Il en va de notre responsabilité de permettre aux Français de se loger dans les territoires les plus touristiques", avait plaidé avant le vote le ministre du Logement, Guillaume Kasbarian, favorable à l'essentiel des mesures pour "rétablir de l'équité".

Des abattements revus à la baisse

De nombreux élus, en bord de mer ou dans les grandes villes, s'alarment en effet de la pénurie de logements dans leurs territoires et ciblent l'explosion du nombre d'Airbnb, favorisée notamment par une fiscalité très avantageuse. C'est précisément cette "niche fiscale Airbnb" qui a été au coeur des débats en fin de soirée. Ex-adjoint au Logement à la mairie de Paris, le sénateur communiste Ian Brossat a appelé à sortir "d'une absurdité qui fait qu'aujourd'hui, un propriétaire paye plus d'impôts s'il loue son logement à un salarié à l'année que s'il loue son logement à des touristes".

Le texte voté à l'Assemblée proposait de réduire à 30% le taux d'abattement sur les revenus issus des locations des meublés de tourisme - contre 71% ou 50% actuellement - à l'exception des zones rurales "très peu denses". Malgré les appels de la gauche à "aller plus loin", le Sénat a légèrement atténué cette évolution: le taux de 30% a été approuvé mais un abattement plus favorable de 50% a été conservé pour les seuls meublés "classés", pour "inciter au classement", parfois coûteux, de ces logements touristiques.

Un dispositif "à la fois plus lisible, plus juste et plus équilibré", s'est justifié le rapporteur général du Budget Jean-François Husson (LR), qui a également fait supprimer du texte l'exception de ruralité. Sur ce point central de la fiscalité, l'exécutif est resté assez flou sur ses intentions, Guillaume Kasbarian se contentant d'estimer que "le statu quo n'est pas satisfaisant", sans se positionner clairement.

Un régime réel souvent utilisé

On rappelera qu'il existe aujourd'hui deux options pour la fiscalité de la location en meublé non professionnel (LMNP): le micro-BIC ou le régime réel. En micro-BIC, un abattement forfaitaire sur les revenus s'applique (50% pour les meublés, y compris de tourisme, et 71% pour les meublés de tourisme classés).

Cependant, de nombreux propriétaires optent plutôt pour le régime réel dans lequel vous pouvez déduire toutes vos charges (la taxe foncière, les charges de copropriétés, les frais de gestion, les assurances liées au logement, les travaux, les frais de notaires, les intérêts d'emprunt et l'ensemble des dépenses d'entretien...) ainsi que prendre en compte l'amortissement du prix d'achat du bien immobilier et des meubles. Et cet amortissement (non pris en compte au moment de la vente dans la plus-value) offre un avantage fiscal considérable.

En location vide, il existe également 2 régimes: le micro-foncier et le régime réel. En micro-foncier, il existe un abattement mais de seulement 30%. En régime réel, vous pouvez déduire l'ensemble de vos charges. En revanche, vous ne pouvez pas prendre en compte l'amortissement du prix d'achat, contrairement à une location en meublé.

"Le Sénat ne fait pas confiance aux maires"

Particulièrement ciblée par la proposition de loi, la plateforme Airbnb s'était dite ouverte à des évolutions législatives, mais avait appelé les sénateurs "à mieux cibler ces mesures pour s'attaquer spécifiquement à la spéculation", selon son directeur France, Clément Eulry. Les demandes de la plateforme ont d'ailleurs été entendues sur un article-clé: à l'initiative de la droite, le Sénat a supprimé la possibilité pour les maires d'abaisser de 120 à 90 jours par an la durée maximale pendant laquelle une résidence principale peut être louée. "N'en déplaise à certains, le droit de propriété s'applique en France. 120 jours, c'est la possibilité pour certains de joindre les deux bouts", a martelé la sénatrice LR Anne Chain-Larché.

La gauche a regretté un "retour en arrière".

"On retiendra que le Sénat ne fait pas confiance aux maires", a raillé le socialiste Rémi Féraud.

Les sénateurs ont également allongé le délai laissé aux propriétaires de meublés touristiques pour se conformer aux exigences de décence énergétique: l'étiquette énergétique classée D ne sera nécessaire qu'en 2034, contre 2029 selon la version votée à l'Assemblée nationale. Sénateurs et députés devront désormais s'accorder sur un texte de compromis lors d'une commission mixte paritaire dont la date n'est pas fixée.

En attendant, plusieurs parlementaires ont appelé à poursuivre la réflexion lors de l'examen du projet de loi logement à partir du 17 juin au Sénat. "L'essor des meublés de tourisme est loin de résumer l'ampleur du déséquilibre du marché locatif actuel", a prévenu la sénatrice LR Sylviane Noël.

OTHER NEWS

51 minutes ago

La semaine de Coco : programmes flous, idées vagues, discours fumeux…

51 minutes ago

Antony Starr choisit son mème Homelander préféré

57 minutes ago

Entame difficile pour l’OL, Lacazette n’arrange rien

57 minutes ago

Cristiano Ronaldo, Giroud, Modric... Le onze des « papis » de l'Euro 2024

57 minutes ago

Des Bleus remaniés ont affronté la Roumanie pendant une heure à l'entraînement avant la tournée en Argentine

57 minutes ago

Mercato : L’ASSE en pole position pour un taulier de Ligue 1

1 hour ago

Cyclisme. La Ligue nationale s’oppose à la fédération française au sujet d’une nouvelle catégorie

1 hour ago

Législatives en France : ce que dit le dernier sondage

1 hour ago

Officiel : une nouvelle promesse du Standard prolonge l'aventure à Sclessin

1 hour ago

Près de 30 degrés et plein soleil : voici les prévisions météo des prochains jours

1 hour ago

JO Paris 2024 : plusieurs délégations prévoient de ramener des climatiseurs mobiles dans le village olympique

1 hour ago

Match nul entre la Géorgie et la Tchèquie

1 hour ago

Euro : Cristiano Ronaldo bat un record exceptionnel face à la Turquie !

1 hour ago

Un mur de Pompéi vandalisé, un touriste kazakh interpellé

1 hour ago

VIDEO Benjamin Duhamel déstabilise complètement son invitée, grand moment de gêne sur BFMTV

1 hour ago

Jacques Martin : Sa fin de vie dans un palace face à la mer, photos de ce lieu très prisé de la côte basque

1 hour ago

Un début de calendrier épineux pour les Girondins

1 hour ago

Turquie-Portugal : la vidéo du but gag contre son camp de Samet Akaydin, qui a offert le break aux Portugais

1 hour ago

Turquie-Pays-Bas: l’incroyable csc d'Akaydin, qui élimine son gardien et vient totalement plomber les Turcs

1 hour ago

Judo: Teddy Riner va perdre une place au classement olympique (et c'est important)

1 hour ago

N’Golo Kanté, la stat folle et la photo choc

1 hour ago

Norris bat Verstappen pour la pole du GP d'Espagne 2024

1 hour ago

Duels en qualifs F1 : le point au GP d'Espagne 2024

1 hour ago

Hamilton pense que Mercedes a encore des progrès à faire : "Il faut progresser".

1 hour ago

Ces 2 signes du zodiaque vont être pris dans une spirale de malchance début juillet : comment s’en sortir ?

2 hrs ago

Prêt-à-porter : Camaïeu va renaître à la fin de l’été 2024

2 hrs ago

Verstappen n'est pas contrarié après avoir raté la pole : "Parfois, ça se passe comme ça".

2 hrs ago

« La boulette de l’Euro » : l’incroyable but contre son camp de la Turquie face au Portugal (vidéo)

2 hrs ago

TPMP : une chroniqueuse absente l'an prochain ? Elle ne se sent pas à sa place dans l'émission, "Ce n'est pas là où j'excelle le plus"

2 hrs ago

Législatives: le RN devant la gauche, la macronie distancée

2 hrs ago

Christophe Bourseiller : "Le président de la République a plongé la France dans le chaos… C'est lui, l'extrémiste"

2 hrs ago

Colère en Grèce après l'incendie d'une forêt "provoqué par des tirs de feux d'artifice depuis un bateau"

2 hrs ago

Législatives : François Hollande boit une bière « cul sec » avec des joueurs de rugby à Tulle

2 hrs ago

Mercato – João Neves, le PSG négocie et aurait tenté un échange

2 hrs ago

Euro-2024: Turquie-Portugal, la pépite Güler contre la star Ronaldo

2 hrs ago

Le catastrophique csc de la Turquie face au Portugal (vidéo)

2 hrs ago

« Ils sont très courageux » : pourquoi les footballeurs maliens, excédés, menacent de boycotter leur sélection

2 hrs ago

L’auteur de bande dessinée Mazel est décédé à 92 ans

2 hrs ago

7 conseils à connaître pour bien choisir son maillot de bain

2 hrs ago

Le PSG répond avec fermeté à Mbappé