Le courant d'Huchet, la petite Amazonie des Landes

le courant d'huchet, la petite amazonie des landes

Avec ses arbres monumentaux qui tressent une voûte de leurs branches feuillues au-dessus de la rivière, la forêt du courant d’Huchet mérite bien son appellation de «forêt galerie». Ici s’épanouissent les aulnes, les saules et les chênes-lièges.

Ce fleuve qui serpente au coeur d’une forêt luxuriante ne se découvre qu’en barque. À deux pas de l’océan, les troncs sont moussus, les fougères géantes, les lianes enchevêtrées et le dépaysement garanti.

"Monsieur ! On se penche bien en avant, on fait la révérence, s’il vous plaît !", alerte Cyril Graux. Il était temps. Son passager évite de justesse le tronc d’un aulne qui enjambe la rivière. "Ici, on élague juste ce qu’il faut pour assurer un passage entre les arbres", explique le batelier, en short et pieds nus dans son embarcation, en appuyant sur son petit palot (perche). Sa galupe, une barque à fond plat, glisse tout en douceur.

"On avance à quatre kilomètres par heure", poursuit celui qui guide les visiteurs sur cet étonnant cours d’eau qui serpente sur neuf kilomètres et dont la première descente à vocation touristique remonte à 1905.

Immersion dans le monde mystérieux du courant d’Huchet

C’est à cette époque en effet que le poète et journaliste bordelais Maurice Martin, inventeur du choronyme Côte d’Argent pour qualifier le littoral aquitain, organisa des expéditions dans le monde merveilleux du courant d’Huchet, qui, dans les Landes, relie le lac de Léon à l’Atlantique. Il invita alors à bord des "petites barques vaillantes" conduites par des bateliers pêcheurs, des artistes et des intellectuels. Parmi eux, l’écrivain franco-belge J.-H. Rosny, auteur de La Guerre du feu, s’enthousiasma dans un article publié en 1911 dans L’Illustration :

Quand le courant a bien suivi le pied des grandes dunes, comme aurait fait un fleuve majestueux, il s’enfonce soudain dans une impénétrable forêt de vergnes [terme régional désignant les aulnes]. Sait-on si l’on en sortira ?

Il est vrai qu’une fois embarqué dans cet univers étrange et silencieux, on ose à peine respirer de peur de déséquilibrer la frêle galupe. On flotte au milieu des feuillages et des racines des cyprès chauves dressées comme un jeu de quilles. Un monde où l’eau, douce et farouche, creuse ses méandres vers l’océan, où la végétation foisonnante piquetée d’osmondes royales (ou fougères fleuries), de nénuphars et d’hibiscus des marais compose un tableau impressionniste.

L’esprit de compagnonnage des bateliers

Comme Cyril Graux, la majorité des 35 bateliers du courant partagent leur temps avec un autre emploi. Pour certains, c’est la réalisation d’un rêve. Nicolas Darricau était ingénieur dans le bâtiment avant de revenir au pays et tenter sa chance. "J’ai postulé et ça a marché !, raconte-t-il. J’ai appris à ramer avec les anciens. Chacun raconte une histoire du courant à sa façon. Certains parleront de botanique, d’autres de faune, d’autres encore de contes et de légendes locales." Jean-Marie Duc, dont on ne compte plus les années de service, explique, lui, qu’il a appris à ramer avec Tito, le fils d’André Labadie, dit "Dédé". Cette figure locale, cinquante-deux ans de métier, dont on voit la photo en noir et blanc au bureau d’accueil, est à l’origine, en 1982, du groupement des bateliers du courant. C’est Dédé qui a initié l’esprit de compagnonnage de ces passeurs de rêve, dont la devise, "à part égale pour tous ceux qui travaillent la journée", est l’une des fiertés.

À cheval sur les communes de Léon, Moliets-et-Maa et Vielle-Saint-Girons, le courant d’Huchet fait partie de ces cours d’eau landais, exutoires des étangs littoraux, qui creusent leur lit dans la forêt, au milieu des dunes, au gré des tempêtes et du sable, avant de se jeter dans l’océan. Sa singularité est d’être la seule rivière du golfe de Gascogne dont l’embouchure n’a pas été fixée. Jusqu’en 1822, il se jetait plus au nord à Huchet – dont le nom provient de "huche", un instrument dont on se servait jadis pour harponner les anguilles. Aujourd’hui, l’embouchure se situe à Moliets, un petit kilomètre plus au sud.

Les lieux abritent plusieurs espèces : des visons, loutres et tortues

"Par ailleurs, c’est le seul des quatre courants des Landes à être classé en réserve naturelle nationale depuis 1981, précise François Faure, le conservateur de la réserve. Depuis, le site a peu changé mais il est plus fréquenté, 100 000 visiteurs par an. Seuls les bateliers sont autorisés à y naviguer pour limiter les activités nautiques et protéger les habitats naturels." Les lieux abritent des espèces comme le vison et la loutre, la coronelle girondine – un serpent nocturne qu’on a toutefois peu de chance de croiser –, et la cistude d’Europe, une tortue d’eau douce.

Depuis deux saisons, ce n’est plus au débarcadère du lac de Léon mais au pont de Pichelèbe qu’il faut prendre le départ de la descente du courant. Les bateliers ont modifié temporairement le parcours pour éviter le passage de la Nasse, le barrage régulant le niveau de l’étang, infranchissable depuis des récents travaux de rénovation. "C’est dommage car on ne peut plus descendre la partie amont, la plus ouverte avec la traversée des canes [zones de roseaux] au fond du lac, mais aussi la partie qui longe les grandes dunes, la ligne des tucs [collines, en gascon] recouverts de végétation", remarque Cyril Graux.

Après un peu plus d’une heure de descente sous le dôme de feuillage, Cyril fait demi-tour au niveau d’Huchet, l’ancienne embouchure. Le courant lui, comme happé par l’appel du large, continue sa route vers l’océan que l’on entend gronder là, derrière les dunes de sable.

➤ Article paru dans le magazine GEO n°544, Monténégro, une nouvelle riviera en Méditerranée, de juin 2024

➤ Pour voir tous les numéros de GEO disponibles à l’unité, c’est par ici ! Vous êtes déjà fidèle au contenu GEO ? Alors pour ne rien manquer, découvrez nos formules d'abonnement pour recevoir chaque mois GEO chez vous en toute simplicité.

OTHER NEWS

1 hour ago

HEC, Essec ou l’ESCP... quelles sont les écoles de commerce préférées des étudiants ?

1 hour ago

Elle découvre un python d’1,5 m chez elle : « Il faisait de petites balades sur le pot de fleurs »

1 hour ago

Gaza : les États-Unis abandonnent leur port artificiel censé acheminer l’aide humanitaire

1 hour ago

Grèce: le nombre d'arrivées d'enfants migrants a quadruplé sur un an, selon une ONG

1 hour ago

Israël bombarde le centre de la bande de Gaza, les chars s'enfoncent dans Rafah

1 hour ago

Mercato LOSC : Les Lillois foncent sur une pépite très convoitée !

1 hour ago

France - Angleterre U20. Quere Karaba, Reus, Castro Ferreira… Ces Bleuets aux portes du XV de France

1 hour ago

Mercato PSG : Renato Sanches inclus dans le deal pour João Neves

1 hour ago

L’Entreprise Gautier en redressement judiciaire en Vendée

1 hour ago

Ces claquettes tendance à petit prix vont-elles devenir la star de l'été ?

1 hour ago

Mercato OM : L’OM a mené son enquête pour Greenwood

1 hour ago

Tour de France. Armstrong conseille à Pogacar de « faire profil bas » après ses attaques répétées

1 hour ago

On a lu « Le monde de Gigi », conte animalesque de William Maurer

1 hour ago

Test-Achats et Unia: « La politique tarifaire de la SNCB est discriminatoire »

1 hour ago

Dans l’éducation nationale, le «jour de carence» a fait reculer les arrêts maladie, mais sans preuve de baisse des «abus»

1 hour ago

JO Paris 2024, football : une flopée d’occasions, mais un seul but et un nul face au Japon pour les Bleuets

1 hour ago

Astronomie : une "boule de feu" a traversé le ciel new yorkais en plein jour

1 hour ago

"La volonté de tourner la page": au Conseil de Paris, des élus LR et Horizons créent un nouveau groupe d'opposition

1 hour ago

Voilà qui ne fera pas que des heureux à Anderlecht : ça se précise pour le futur club de Dennis Praet

1 hour ago

Commission européenne : Ursula von der Leyen réélue présidente pour cinq ans

1 hour ago

Les organisateurs annulent une soirée « Étrangers dehors » à Dijon et publient « un droit de réponse aux antifuns »

1 hour ago

Tour de France 2024: à quelle heure et sur quelle chaîne TV suivre la 18e étape entre Gap et Barcelonnette

1 hour ago

Le baromètre des favoris : Evenepoel sort du lot, Vingegaard dans le dur

1 hour ago

"Il était une personne de cœur": le club de Charleroi va rendre hommage à son speaker récemment décédé

1 hour ago

Mercato RC Lens : Deux clubs dont un cador de Premier League passent à l'action pour Elye Wahi

1 hour ago

Contrat juteux, burkini, wokisme… Qui est Caroline de Haas, l’accusatrice de l’Abbé Pierre ?

1 hour ago

OM : Greenwood accueilli par 200 fans à l’aéroport

1 hour ago

Anne Nivat arrive sur LCI pour présenter une nouvelle émission de débats

1 hour ago

3 signes que votre régime alimentaire entraîne une perte musculaire excessive, et que faire pour y remédier

1 hour ago

Coup de tonnerre : Les Girondins de Bordeaux en faillite !

1 hour ago

Bourse : en Europe, la décrue des profits des entreprises entamée en 2023 devrait bientôt prendre fin

1 hour ago

Guerre en Ukraine : « Le Dniepr, c’est du symbole, le vrai enjeu stratégique, c’est la Crimée »

1 hour ago

Les Speedcat de Puma, en pôle position pour devenir les baskets tendance de la saison

1 hour ago

Plan épargne retraite : voici pourquoi vous devriez ouvrir un PER à un enfant mineur

1 hour ago

JO 2024. La préfecture expulse 250 personnes en Seine-Saint-Denis, les associations s’indignent

1 hour ago

Voici nos 10 meilleures recettes de sauces pour votre salade !

1 hour ago

Voici la meilleure plancha électrique, vendue seulement 75€, selon 60 millions de consommateurs

1 hour ago

TSMC relève ses prévisions de CA au 3e trimestre avec la forte demande de l'IA

1 hour ago

Immobilier : mauvaise nouvelle pour les propriétaires qui veulent acheter en bail réel solidaire

1 hour ago

Nice: 7 morts, dont 3 enfants et un adolescent, dans l'incendie d'un immeuble à Nice, la piste criminelle privilégiée

ALONGWALKER VIETNAM: Kênh khám phá trải nghiệm của giới trẻ, thế giới du lịch ALONGWALKER INDONESIA: Saluran untuk mengeksplorasi pengalaman para pemuda global