Dans sa guerre en Ukraine, la Russie a parié sur son gaz et a perdu : Gazprom est en perdition

dans sa guerre en ukraine, la russie a parié sur son gaz et a perdu : gazprom est en perdition

La guerre de la Russie en Ukraine pourrait bien lui coûter son joyaux gazier, Gazprom

En privant son géant gazier Gazprom de sa clientèle européenne, Moscou a pris un risque : celui de perdre un pilier de son économie fossile. Le prix de ce sacrifice est déjà exorbitant.

De la manne à la ruine ? Autrefois l’étalon le plus lucratif de l’économie russe, Gazprom est en train de devenir un canasson boiteux pour Moscou.

Le champion gazier qui avait autrefois mis l’Europe à genoux pâtit de l’invasion de l’Ukraine par Moscou. Les chiffres ne trompent pas : le 2 mai dernier, Gazprom a annoncé avoir subi une perte record de 6,4 milliards d'euros en 2024, soit sa première perte depuis 1999, lorsque l'entreprise subissait la crise financière russe et l'effondrement du rouble, note L'Echo. Les analystes s'attendaient pourtant à un bénéfice net de 447 milliards de roubles, selon l'agence russe Interfax.

Funeste nouvelle pour le Kremlin, actionnaire à 50,3% En 2021, Gazprom représentait environ 7 % du budget fédéral russe, mais en 2023, on estime qu'il ne représentait plus que la moitié de cette part, rappelle Newsweek.

La Russie prise à son propre jeu

Il faut dire que l'entreprise perd pied en Europe, et enchaîne les déconvenues. La dernière en date ? L'annonce par la société énergétique allemande Uniper, mercredi 12 juin, de la résiliation de ses contrats de fourniture de gaz à long terme avec Gazprom, détaille Newsweek.

Uniper indique pouvoir réclamer "plus de 13 milliards d'euros" de compensation pour des obligations non honorées par Gazprom depuis 2022. Berlin avait dû alors nationaliser son entreprise, lourdement touchée par la réduction puis la fin totale des livraisons de gaz russe vers l'Allemagne, via le gazoduc Nord Stream.

S'il s'agit là du dernier coup porté par l'Europe sur les intérêts économiques russes, bien d'autres l'ont précédé, et suivront. La Russie, qui avait de son propre chef restreint son apport de gaz à l'Europe en 2022, s'est prise à son propre jeu : l'Europe se sèvre plus vite que prévu, et s'est adaptée en diversifiant ses sources de gaz. Le continent se tourne désormais majoritairement vers la Norvège pour son gaz naturel, et vers les États-Unis pour son GNL.

Ainsi depuis février 2022, la demande européenne de gaz naturel russe s'est tarie : de 40% en 2021, la part russe arrivant en Europe est passée à moins de 8% fin 2023, selon les chiffres de la Commission européenne. Oh, la Fédération tente bien de tromper la tendance en envoyant sur la Baltique ses méthaniers pleins à ras bord de GNL estampillé Novatek, mais l’équation est à ce jour perdante : le GNL russe représente seulement 7% environ du gaz (naturel et liquéfié) arrivant chez les 27.

Quant aux marchés chinois et indiens, les prix d'achats y sont plus bas, et ils sont bien trop frileux face aux sanctions occidentales pour rapporter gros.

Plus de place pour Gazprom

"Gazprom est dans une position très difficile", déclare à Newsweek Henning Gloystein, directeur de l'énergie, du climat et des ressources à l'Eurasia Group, une société de conseil en risques politiques"

Les ventes de gaz européen étaient de loin la principale source de revenus" de l'entreprise et "la lancer dans le secteur du GNL serait coûteux et techniquement difficile", d'autant qu'un autre mastodonte russe occupe déjà la place : Novatek. "Dans le contexte actuel des sanctions et de l'offre excédentaire de GNL au niveau mondial, une entrée importante de Gazprom dans ce secteur ne semble pas viable." En clair, il n'y a plus de place sur le marché mondial pour Gazprom, d'autant que l'UE a juré par son Repower UE de se passer des apports gaziers russes en 2027.

La situation du géant gazier devrait encore empirer au 1er janvier 2025, date qui marque la fin de son deal avec Naftogaz, prévoyant la livraison par le gazoduc ukrainien Brotherhood du gaz naturel russe vers l'Europe de l'est. Kiev, jusque là tenue par les termes du contrat avec Gazprom, a déjà exprimé sa volonté de couper à la Russie l'accès à la partie du pipeline se trouvant sur son territoire, dont elle est propriétaire. Les livraisons russes par ce biais ne seront, dès lors, plus possibles.

Certains pays de l'est de l'Europe (Autriche, Hongrie, Slovaquie) continuant pourtant de dépendre du gaz naturel russe, l'Union européenne plancherait actuellement sur un plan destiné à laisser le corridor ukrainien Brotherhood ouvert, a révélé Bloomberg lundi dernier... Mais pour du gaz azerbaïdjanais.

OTHER NEWS

2 hrs ago

The Division Resurgence et Rainbow Six Mobile retardés de l'année 25

2 hrs ago

Call of Duty Black Ops 6: les abonnés au Xbox Game Pass auront accès au jeu avec deux mois d'avance

2 hrs ago

Disparition de Nguyen Phu Trong, principal pilier du régime du Vietnam

2 hrs ago

L’investissement dans le whisky promet des rendements élevés, mais méfiez-vous des escrocs, déclare Mark Littler de Protect Your Cask

2 hrs ago

"Où est le chapitre dédié à la transition écologique de la FWB?": Ecolo s'insurge contre le manque de mesures environnementales

2 hrs ago

The Witcher 3 te permet enfin de personnaliser ton personnage grâce à ce mod.

2 hrs ago

JO de Paris 2024 : Macron se baignera dans la Seine, mais « pas forcément » avant les Jeux

2 hrs ago

Japon: Le gouvernement revoit sa prévision de croissance à la baisse

2 hrs ago

Les opérations des JO 2024 perturbées par la panne informatique mondiale

2 hrs ago

Motos : les propriétaires pourront bientôt payer moins cher leurs pièces de réparation

2 hrs ago

Rappel Produit Vivaro Véhicule de tourisme / Véhicule utilitaire léger

2 hrs ago

Vice-présidence de l'Assemblée nationale : le RN perd ses sièges

2 hrs ago

Ce weekend, jouez avec Juno, le nouveau héros support d' »Overwatch 2″

2 hrs ago

Tour de France: les restrictions de circulation à prévoir pour les deux étapes finales à Nice

2 hrs ago

N’adoptez surtout pas cette tendance déco (vue partout) : elle va ruiner votre été

2 hrs ago

OM : Appadoo : “L’OM sera l’attraction de la Ligue 1”

2 hrs ago

Tour de France. Arnaud Démare : « J’ai vu un de nos assistants, je lui ai demandé où il était garé »

2 hrs ago

Norris en tête des chronos, Verstappen deuxième en FP2 et Leclerc en panne.

2 hrs ago

C'est officiel : Thomas Meunier retrouve la Ligue 1 après sa rupture de contrat à Trabzonspor

2 hrs ago

Sindicatos denunciam trabalho escravo em Angola

2 hrs ago

Graisse abdominale : la méthode 30 30 30, une règle minceur à connaître pour perdre du poids et du ventre facilement

2 hrs ago

Barça : l’Atlético Madrid fixe un prix raisonnable pour Joao Felix

2 hrs ago

Angleterre-France (U20) en direct

2 hrs ago

À Gaza, des analyses révèlent le retour du virus de la polio

2 hrs ago

Bassines : la manifestation interdite avorte après une journée calme

2 hrs ago

Manon Aubry obligée de se défendre après son accolade virale à Ursula von der Leyen

2 hrs ago

“À emporter en pique-nique ou à servir à l’apéritif” : Laurent Mariotte propose sa recette de muffins salés, avec un fromage de caractère !

2 hrs ago

Les Houthis du Yémen revendiquent l'attaque à Tel-Aviv: une "erreur humaine" a empêché l'interception du drone

2 hrs ago

À la Une: autour de la mine géante de lithium en Serbie, l'Allemagne se frotte les mains et la population se mobilise

2 hrs ago

Manif contre les mégabassines interrompue par l’incendie d’un champ : «Ils veulent nous enfumer au péril de nos vies»

2 hrs ago

Un industriel germano-russe condamné pour avoir aidé la Russie à produire des drones

2 hrs ago

Record : ce serpent crache suffisamment de venin pour tuer 400 humains

2 hrs ago

En France depuis six ans, ce Malien a deux bacs mais ne peut pas travailler : « il n’existe pas »

2 hrs ago

Alors que l'espèce semblait disparaître, ce crocodile renaît de ses cendres !

2 hrs ago

Une bagagiste filmée jetant des valises du haut d’un escalier, Cathay Pacific présente ses excuses

2 hrs ago

Un grand attaquant à l’ASSE, l'assaut est lancé

2 hrs ago

OM – Roberto De Zerbi est convaincu par cette recrue

2 hrs ago

Mercato : accord total entre Nice et l’OM pour Jonathan Clauss

2 hrs ago

Tadej Pogacar, les doutes ressurgissent en direct

2 hrs ago

OL : Mikautadze pose un énorme problème à Textor

ALONGWALKER VIETNAM: Kênh khám phá trải nghiệm của giới trẻ, thế giới du lịch ALONGWALKER INDONESIA: Saluran untuk mengeksplorasi pengalaman para pemuda global