Guerre en Ukraine : ce que contient la déclaration finale du sommet suisse pour la paix

guerre en ukraine : ce que contient la déclaration finale du sommet suisse pour la paix

Guerre en Ukraine : ce que contient la déclaration finale du sommet suisse pour la paix

INTERNATIONAL - Une première pierre pour aboutir à une paix durable. C’est l’espoir de la vaste majorité des pays qui étaient réunis en Suisse pour le sommet sur la paix en Ukraine ces deux derniers jours. Adoptée ce dimanche 16 juin à l’issue du sommet, leur déclaration finale doit permettre de dessiner les pistes pour mettre fin au plus grand conflit européen depuis la Seconde Guerre mondiale.

Euro-2024 : comment l’Ukraine s’est préparée au tournoi dans un pays en guerre

Sur la petite centaine d’État et de représentants diplomatiques réunis en Suisse, près de 80 pays ont décidé de soutenir cette déclaration finale. Malgré l’absence plus que remarquée de la Russie à cet événement international inédit depuis le début de la guerre en Ukraine, le pays de Volodymyr Zelensky peut désormais compter sur ce texte pour bâtir la « paix durable et juste » qu’il appelle de ses vœux.

Le HuffPost fait le point sur ce que contient cette déclaration finale, dévoilée avant une nouvelle prise de parole forte du chef d’État ukrainien, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Pierre fondatrice pour Kiev

Avant toute chose, le texte final s’appuie sur les points du plan de paix de Volodymyr Zelensky présenté fin 2022, qui font consensus, et sur les résolutions de l’ONU. Il réaffirme donc « les principes de souveraineté, d’indépendance et d’intégrité territoriale de tous les États, y compris l’Ukraine ».

Le communiqué exige aussi la libération « par échange complet » des prisonniers de guerre mais aussi « de tous les enfants ukrainiens déportés et illégalement déplacés » en Russie. Le texte réclame également que tous les civils ukrainiens illégalement détenus soient « rendus à l’Ukraine ».

Ce dimanche, les délégations ont travaillé au sein de trois groupes de travail sur les sujets les plus pressants. Les discussions sur la sécurité alimentaire ont porté sur la crise de la production et des exportations agricoles et sur les destructions de terres fertiles, sans oublier les risques posés par les mines et les munitions non explosées sur le sol ukrainien. Le communiqué final souligne ainsi que « la sécurité alimentaire ne doit en aucune manière être militarisée » et qu’il faut garantir la liberté de navigation sur la mer Noire et la mer d’Azov.

Autre thème crucial posé par écrit dans ce document pour la paix : la sécurité nucléaire. Le communiqué final prône un « contrôle souverain total » de l’Ukraine sur la centrale nucléaire de Zaporijjia, la plus grande d’Europe.

Dernier point, et non des moindres : l’importance d’« impliquer toutes les parties » au conflit pour faire cesser les hostilités. L’absence de la Russie et de la Chine à ce sommet ont d’ailleurs conduit à un consensus : la Russie se doit d’être partie prenante des discussions pour arriver « à une paix durable et juste ». La question de « comment et quand impliquer la Russie » reste à ce stade ouverte, a d’ailleurs reconnu la présidente de la Confédération helvétique et hôte du sommet, Viola Amherd.

La Russie peut négocier « demain, si elle se retire »

Ce sommet, organisé au moment où l’Ukraine est en difficulté sur le plan militaire place Kiev dans une position délicate. D’autant plus après l’appel à la reddition lancé par Vladimir Poutine, qui s’est montré − à sa manière − ouvert à des pourparlers. Le président russe a toutefois posé des conditions inacceptables pour Kiev, qui reviennent à capituler et abandonner des territoires reconnus comme ukrainiens par la communauté internationale.

Sèchement rejetée par les participants, cette posture russe a inspiré des déclarations fortes à Volodymyr Zelensky.

La Russie et ses dirigeants « ne sont pas prêts à une paix juste », a ainsi accusé le président ukrainien, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article. « Nous devons faire notre travail, ne pensons pas à la Russie, faisons ce que nous devons faire. Pour l’instant, la Russie et ses dirigeants ne sont pas prêts à une paix juste. C’est un fait », a-t-il estimé.

Ce dimanche, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a pourtant invité l’Ukraine à « réfléchir » à la proposition de reddition du président russe, assurant qu’il ne s’agissait pas d’un « ultimatum » mais « d’une initiative de paix qui tient compte des réalités du terrain ». Pour Zelensky, la Russie pourra négocier la paix dès « demain, si elle se retire de notre territoire ».

Autre grande absente du sommet, la Chine a reçu un nouvel appel du pied de Volodymyr Zelensky. Ce dernier a estimé que Pékin n’était « pas l’ennemi » de Kiev et que la Chine « pourrait aider » l’Ukraine. Pour conclure ce sommet diplomatique d’où l’Ukraine sort renforcé, Volodymyr Zelensky a toutefois adressé un tacle discret à ses alliés, notamment européen : « Il y a de l’aide. Il y a des paquets importants. Est-ce suffisant pour gagner ? Non. Est-ce que ça arrive tard ? Oui. »

À voir également sur Le HuffPost :

Au 80e anniversaire du débarquement en Normandie, Biden alerte sur l’Ukraine : « Nous ne détournerons pas les yeux » Guerre en Ukraine : les alliés de Kiev divisés sur l’utilisation d’armes occidentales en Russie

OTHER NEWS

6 hrs ago

JO 2024. Une solution pourrait être trouvée pour Sounkamba Sylla, interdite de porter le voile

6 hrs ago

Épargne : des livrets en grande forme, malgré la baisse des taux

6 hrs ago

En Afrique de l’Ouest, les Etats-Unis accélèrent leur retrait du Niger et se rapprochent de la Côte d’Ivoire

6 hrs ago

Lalla Salma du Maroc : la réapparition de la princesse fait sensation

6 hrs ago

Presidente angolano descarta pedir indemnizações de crimes coloniais a Portugal

6 hrs ago

JO de Paris 2024: cinq joueuses testées positives au Covid, inquiétude au sein de l’équipe australienne de water-polo

6 hrs ago

JO 2024 : les prix des places d'athlétisme baissés en catimini pour remplir le Stade de France

6 hrs ago

JO: Les premières épreuves de Paris 2024 ont commencé avec le football

6 hrs ago

Népal : Dix-huit morts dans le crash d’un avion au décollage, le pilote seul survivant

6 hrs ago

« La situation est critique » : 1 200 touristes évacués après un violent incendie dans le sud de l’Italie

6 hrs ago

« Reculez ! » : des touristes surpris par une violente explosion de geyser dans le parc de Yellowstone

6 hrs ago

Retraite : attention à ces trimestres oubliés qui peuvent vous coûter cher

6 hrs ago

Le Club de Bruges a presque dépensé autant que Genk, l'Antwerp, Gand, l'Union et Anderlecht réunis, le Standard à l'économie : un mercato à plusieurs vitesses

6 hrs ago

Vous étiez nommé assesseur aux dernières élections et vous n'y êtes pas allé? Attention, les amendes vont arriver

6 hrs ago

JO 2024. Lazraq-Khlass s’est vu refuser la veste à manches longues pour la cérémonie d’ouverture

6 hrs ago

Chloé Paquet renverse Selena Janicijevic en quarts de finale à Iasi et entrera lundi dans le top 100

6 hrs ago

La Bourse de Paris termine dans le rouge après les résultats de LVMH sanctionnés par le marché

6 hrs ago

Des taxis volants vont pouvoir profiter de la vitrine des JO, malgré les controverses

6 hrs ago

Macron donne des pistes sur ce qu’il attend du futur Premier ministre (et ça en dit long sur le blocage)

6 hrs ago

Sursis pour Atos placé en procédure de sauvegarde accélérée

6 hrs ago

« Est-ce qu’on doit commenter cette aberration ? », Patrick Bruel s’agace face à un journaliste après une question touchy

6 hrs ago

F1. Alpine ne devrait plus être motorisé par Renault mais par Mercedes

6 hrs ago

Tentative d’assassinat de Trump : le père de Thomas Matthew Crooks sort du silence

6 hrs ago

JO : après le football, les Argentins prennent une énorme bronca au rugby à 7 du côté du Stade de France

6 hrs ago

Royal Enfield continue de régaler

6 hrs ago

Népal : un avion s’écrase au décollage et fait 18 morts, dont un ressortissant étranger

6 hrs ago

Qui tire vraiment les ficelles au Standard ? 777 Partners a cédé sa place aux "décideurs de fait"

6 hrs ago

Les soldes attirent de moins en moins de monde en Belgique: comment l'expliquer?

6 hrs ago

L'inquiétude grandit aux JO 2024: cinq nouveaux cas de covid-19 détectés au village olympique

6 hrs ago

Lille s'incline contre Wolfsburg en match amical

6 hrs ago

FC Barcelone : Hansi Flick a désigné la doublure officielle de Robert Lewandowski et ce n'est pas Ansu Fati

6 hrs ago

L'Espagne s'impose sans convaincre face à l'Ouzbékistan pour lancer ses JO

6 hrs ago

Mercato : Un cadre du RC Lens se rapproche d'un départ vers le Qatar

6 hrs ago

Mercato : Gaëtan Weissbeck annonce son départ des Girondins

6 hrs ago

Jerry Miller, guitariste et cofondateur du groupe de rock des années 60 Moby Grape, est décédé à 81 ans

6 hrs ago

OM – De Bono : « Clauss, je trouve que 5M€ c’est vraiment peu ! »

6 hrs ago

La Nouvelle-Zélande dénonce le Canada au CIO après le survol d'un drone lors d'un entraînement

6 hrs ago

Mercato Rennes : Première offre transmise pour une pépite sud-américaine !

6 hrs ago

Les Fidji dominent facilement l'Uruguay pour leur premier match du tournoi olympique

6 hrs ago

Mercato PSG : Un départ bientôt acté ?

ALONGWALKER VIETNAM: Kênh khám phá trải nghiệm của giới trẻ, thế giới du lịch ALONGWALKER INDONESIA: Saluran untuk mengeksplorasi pengalaman para pemuda global