Les opérations de sauvetage pour retrouver le président de l'Iran à bord d'un hélicoptère accidenté sont toujours en cours

les opérations de sauvetage pour retrouver le président de l'iran à bord d'un hélicoptère accidenté sont toujours en cours

Considéré comme un ultraconservateur, Ebrahim Raïssi avait été élu le 18 juin 2021 dès le premier tour d'un scrutin marqué par une abstention record pour une présidentielle et l'absence de concurrents de poids.

D'intenses recherches se poursuivaient dimanche soir dans le nord-ouest de l'Iran pour retrouver l'hélicoptère transportant le président Ebrahim Raïssi qui a été victime d'un « accident », selon des responsables et des médias officiels. « Un accident est survenu avec l'hélicoptère transportant le président » dans la région de Jofa, dans la province de l'Azerbaïdjan oriental, a indiqué la télévision d'État. Les recherches étaient rendues très difficiles par les « conditions météorologiques défavorables », a indiqué le ministre de l'Intérieur Ahmed Vahidi à la télévision d'État, en évoquant un « atterrissage brutal » de l'appareil sans donner de détails. L'ayatollah Khamenei a appelé, dans un discours devant des familles de membres des Gardiens de la révolution, les Iraniens à ne « pas s'inquiéter » après l'accident du président Raïssi, le président ultraconservateur en poste depuis près de trois ans.

« Le peuple iranien ne devrait pas s'inquiéter, il n'y aura pas de perturbation » pour le pays, a déclaré le dirigeant, en disant « espérer que Dieu ramènera le président et ses compagnons dans les bras de la « nation ». « Priez tous pour la santé de ces serviteurs », a-t-il ajouté

Le président Raïssi, âgé de 63 ans, se trouvait à bord de l'appareil en compagnie du ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, du gouverneur de la province et du principal imam de la région, selon l'agence Irna. L'appareil faisait partie d'un convoi de trois hélicoptères transportant la délégation présidentielle, dont deux ont atterri sans encombre à Tabriz, la grande ville du nord-ouest, d'où Ebrahim Raïssi devait rejoindre Téhéran. Toujours incertaine plusieurs heures après la disparition de l'hélicoptère, l'évolution de la situation était suivie avec attention à l'international, notamment aux Etats-Unis, un pays qui n'entretient pas de relations diplomatiques avec l'Iran.

« Nous suivons de près les informations faisant état d'un possible atterrissage brutal d'un hélicoptère transportant le président et le ministre iranien des Affaires étrangères », a indiqué un porte-parole de la diplomatie à Washington.

Crash ou atterrissage brutal ?

La télévision d'État iranienne diffusait en début de soirée des images montrant plusieurs membres du Croissant-Rouge iranien marchant dans un épais brouillard dans la zone de recherches avant la tombée de la nuit. Le lieu de l'accident serait situé dans la forêt de Dizmar, près de la ville de Varzaghan dans la région de Jolfa au cœur d'une zone montagneuse peu peuplée. « Plus de 20 équipes de secours dotées d'un équipement complet, notamment de drones et de chiens de sauvetage", avaient "été envoyées sur place », selon Irna. Le vice-président Mohammad Mokhber a quitté Téhéran en fin d'après-midi pour rejoindre Tabriz en compagnie de plusieurs ministres, selon le porte-parole du gouvernement. C'est lui qui prendrait les fonctions de président en cas de décès d'Ebrahim Raïssi, en attendant la tenue d'une élection présidentielle dans les 50 jours.

Le président iranien s'est rendu dimanche dans la province de l'Azerbaïdjan orientale, où il a notamment inauguré un barrage en compagnie du président de l'Azerbaïdjan, Ilham Aliev, à la frontière entre les deux pays. Le président azerbaïdjanais a proposé dimanche son aide à l'Iran. « Nous prions (...) pour le président Ebrahim Raïssi et la délégation qui l'accompagnait », a déclaré sur X (ex-Twitter) Ilham Aliev. « En tant que pays voisin, amical et fraternel, l'Azerbaïdjan est prêt à apporter toute sorte de soutien », a-t-il souligné. L'Irak a également proposé dimanche à l'Iran voisin de l'aider dans ses efforts de recherche et de sauvetage.

Un ultraconservateur

Considéré comme un ultraconservateur, il avait été élu le 18 juin 2021 dès le premier tour d'un scrutin marqué par une abstention record pour une présidentielle et l'absence de concurrents de poids. Toujours coiffé de son turban noir et vêtu d'un long manteau de religieux, il avait succédé au modéré Hassan Rohani, qui l'avait battu à la présidentielle de 2017 et ne pouvait plus se représenter après deux mandats consécutifs. Ebrahim Raïssi est sorti renforcé à l'issue des législatives qui se sont tenues en mars, premier scrutin national depuis le mouvement de contestation qui a secoué l'Iran fin 2022 à la suite du décès de Mahsa Amini, une jeune femme arrêtée pour non-respect du code vestimentaire strict de la République islamique.

Le président iranien s'était alors félicité d'« un nouvel échec historique infligé aux ennemis de l'Iran après les émeutes » de 2022. Né en novembre 1960 dans la ville sainte chiite de Machhad (nord-est), Ebrahim Raïssi a effectué l'essentiel de sa carrière dans le système judiciaire, en étant notamment procureur général de Téhéran puis procureur général du pays. Il figure sur la liste noire américaine des responsables iraniens sanctionnés par Washington pour « complicité de graves violations des droits humains », des accusations balayées comme nulles et non avenues par les autorités de Téhéran.

Âgé de 60 ans, Hossein Amir-Abdollahian a été nommé à la tête de la diplomatie iranienne par le président Raïssi en juillet 2021. Farouche soutien des groupes pro-Iran au Moyen-Orient, ce diplomate a été proche du puissant général Qassem Soleimani, le chef de la force Qods des Gardiens de la Révolution tué en Irak en 2020 par une frappe américaine.

OTHER NEWS

4 hrs ago

Cette robe Lanvin qui a défilé pour Vogue World: Paris détient un secret que l'on vous révèle aujourd'hui

4 hrs ago

Finir premiers, ce serait une bonne idée : les possibles adversaires des Bleus en huitièmes de finale de l'Euro

4 hrs ago

OL : un phénomène argentin ramené par John Textor ?

4 hrs ago

Mercato : Le PSG aurait formulé une offre pour un gros talent d'Eredivisie

4 hrs ago

"Il est bourré ou quoi ?": l'Allemagne n'est pas à son meilleur ce soir, les supporters sont plutôt déçus (DIRECT)

4 hrs ago

Jasmin : où planter cette fleur odorante pour profiter de ses effluves cet été ?

4 hrs ago

Mercato : Kurzawa du PSG au FC Nantes, ce qui s’est passé !

4 hrs ago

Xavi Simons, c'est terminé

4 hrs ago

"C'est ça le Canada": un joueur canadien répond à un polémiste d'extrême droite sur les réseaux, les fans apprécient

4 hrs ago

L'avis tranché d'Olivier Maingain (DéFI) sur un Bart De Wever Premier ministre: "Le projet de la Flandre est d'enfermer encore un peu plus Bruxelles"

4 hrs ago

Koen Casteels aura un ancien capitaine du Real Madrid pour renforcer sa défense en Arabie Saoudite

4 hrs ago

XV de France : la liste finale est connue, plusieurs pépites écartées

5 hrs ago

Législatives: diplomates, personnels de l'éducation, sportifs... Ils s'engagent contre une victoire du RN

5 hrs ago

Max Verstappen s'impose en maître, le classement du GP d'Espagne de F1

5 hrs ago

«Pour Marnie» : condamnée par la médecine

5 hrs ago

Russie. Neuf morts dans une attaque contre des synagogues et des églises orthodoxes

5 hrs ago

Un grand club anglais se sépare de son entraîneur avec effet immédiat

5 hrs ago

Netflix : Quand La Reine Charlotte rencontre Nos cœurs meurtris dans ce nouveau film romantique

5 hrs ago

Inondations en Isère : Lancement d’une mission d’évaluation du sinistre

5 hrs ago

Oranais maison : la recette facile des croissants à l’abricot comme à la boulangerie

5 hrs ago

Julian Nagelsmann (sélectionneur de l'Allemagne), après le nul contre la Suisse : « On a pris beaucoup de risques »

5 hrs ago

"Pendant trois mois, je ne me lave pas" : Marie-José Pérec se confie sur sa dépression après les JO de Sydney dans Un dimanche à la campagne

5 hrs ago

Juliette Binoche : découvrez sa maison "chargée de souvenirs" nichée dans les Hauts-de-Seine

5 hrs ago

Ilionis Guillaume réussit les minima olympiques au triple saut avec 14,59 m

5 hrs ago

Voiture électrique avec la meilleure autonomie : voici l’énorme test de 46 voitures

5 hrs ago

Prince William : cette somme astronomique reçue pour son anniversaire que le mari de Kate Middleton doit partager

6 hrs ago

Mercato : L'OL rentre dans la course pour une pépite de Premier League

6 hrs ago

Canada: des centaines de personnes évacuées à cause des feux de forêt

6 hrs ago

Pèlerins morts à La Mecque : l'Égypte sanctionne des agences de voyage pour "fraude"

6 hrs ago

Euro 2024: quels adversaires pour l’Allemagne en huitième puis en quart de finale?

6 hrs ago

Coup dur en vue pour Vincent Kompany, qui pourrait voir un cadre du Bayern poussé vers la sortie avant la fin de son contrat

6 hrs ago

KTM compte sur les coups de génie de Viñales

6 hrs ago

Qu'est-ce que l'épillet, cette graminée sauvage potentiellement dangereuse ?

6 hrs ago

F1, Grand Prix d’Espagne : la victoire pour Verstappen, qui gère la menace Norris

6 hrs ago

Kendall Jenner plus sexy que jamais en Jean Paul Gaultier x Simone Rocha au Vogue World : Paris

6 hrs ago

Meghan Markle et prince Harry : le coût démesuré que leur coûtent l'entretien de leur manoir à Montecito

6 hrs ago

Législatives : Lionel Jospin attaque Macron et sa dissolution « incompréhensible »

6 hrs ago

Nos 20 meilleures recettes de salades composées

6 hrs ago

Notre homme du match de Belgique - Roumanie : "Vous ne regardez pas souvent la Bundesliga, n'est-ce pas ?"

6 hrs ago

« Game of Thrones » : Le tournage du prochain spin-off de la série a officiellement commencé