Pesticides : des « polluants éternels » toujours plus présents en Europe dans les fruits et légumes, selon des ONG

pesticides : des « polluants éternels » toujours plus présents en europe dans les fruits et légumes, selon des ong

Selon plusieurs ONG, la présence de pesticides contenant des PFAS a explosé entre 2011 et 2021 dans les végétaux consommés dans l’Union européenne (Illustration). AFP/Philippe HUGUEN

La présence de polluants éternels dans nos aliments ne cesse d’inquiéter. Ces substances per- et polyfluoroalkylées, les PFAS, sont une large famille de plus de quatre mille composés chimiques. Ils ont des propriétés antiadhésives, imperméabilisantes, résistantes aux fortes chaleurs et sont largement utilisés depuis les années 1950 dans l’industrie, dans les textiles, les emballages alimentaires, les revêtements antiadhésifs des poêles mais aussi les cosmétiques et dans les produits phytosanitaires. Or, ces produits ont un caractère polluant très résistant dans le temps.

Selon plusieurs ONG, la présence de pesticides contenant des PFAS a explosé entre 2011 et 2021 dans les végétaux consommés dans l’Union européenne, notamment dans les fruits d’été.

Fraises, pêches, abricots…

Selon une analyse des données officielles des programmes nationaux de surveillance des résidus de pesticides dans les aliments des États membres menées sur 278 516 échantillons de fruits et légumes, le volume de fruits contaminés par des résidus PFAS a crû de 220 % entre 2011 et 2021.

Les plus touchés sont notamment les fruits d’été, comme les fraises (37 % contaminés en 2021), les pêches (35 %) ou les abricots (31 %), indique ce rapport publié par plusieurs associations dont Générations Futures et Pesticide Action Network (PAN) Europe, déjà auteurs d’une première étude sur le sujet en novembre 2023.

Pour les légumes, proportionnellement moins touchés par cette contamination, l’augmentation est de 247 % sur les dix ans, les endives (42 %) et les concombres (30 %) étant les plus contaminés en 2021.

Dans les 20 pays de l’UE étudiés, les fruits et légumes cultivés aux Pays-Bas (27 %), en Belgique (27 %), Autriche (25 %), Espagne (22 %), Portugal (21 %), Grèce (18 %) et France (17 %) sont ceux qui contiennent le plus de traces de PFAS.

« Des risques chroniques pour la santé humaine »

Selon le rapport, les PFAS à usage agricole les plus fréquents entre 2011 et 2021 ont été le fongicide fluopyrame, l’insecticide flonicamide et le fongicide trifloxystrobine. Pour Générations Futures et de PAN Europe, les résultats du rapport « montrent que l’utilisation des PFAS dans les pesticides entraîne une ingestion de plus en courante » des résidus de ces substances « chez les consommateurs européens » et que « cette source de contamination ne doit pas être minimisée par rapport à celle due à d’autres PFAS ».

«Ã‚ L’accumulation continue de PFAS dans les sols, les eaux, la chaîne alimentaire et les cocktails qui en résultent présentent des risques chroniques pour la santé humaine. Il est urgent de (les) interdire (…) dans tous les produits alimentaires et aliments pour animaux afin de protéger la santé des citoyens » européens, estiment les deux associations.

L’Union européenne a fait l’an dernier un premier pas pour une restriction de l’usage des PFAS. Mais, les pesticides classés PFAS sont exclus du champ de cette restriction, car les produits phytosanitaires sont réglementés par leur propre texte.

Une enquête collaborative lancée par Le Monde et 17 partenaires, avait dressé une première « carte de la pollution éternelle » en Europe. Plus de 17 000 sites seraient contaminés, dont plus de 2 000 à des niveaux dangereux, selon des analyses environnementales faites entre 2003 et 2023.

En janvier 2024, 11 responsables politiques européens ont fait doser les PFAS dans leur sang, pour susciter l’attention sur ce sujet, et démontrer que les riverains des usines chimiques ne sont pas les seuls concernés : le sang de chacun de ces dirigeants en contenait, avec dépassement des seuils de sécurité indicatifs chez 5 d’entre eux.

News Related

OTHER NEWS

Vieillir à domicile coûte-t-il vraiment moins cher qu'aller en Ehpad?

1216 euros par mois en moyenne, c’est le coût moyen sur 20 ans qu’il faut prévoir pour vieillir dignement chez soi de 65 ans à plus de 85 ans. Aller ... Read more »

Face à une fronde syndicale majeure en Suède, Tesla décide de poursuivre l’État

À l’origine des protestations : le refus de Tesla d’adhérer à une convention collective sur les salaires. Le géant américain Tesla, confronté au refus des employés du secteur postal suédois ... Read more »

Nucléaire : près de 100 millions d'euros pour six projets français de réacteurs innovants

Vers l’infini, et au-delà (ou pas). Six projets supplémentaires de réacteurs nucléaires “innovants” feront l’objet d’un soutien de l’État français, à hauteur de 77,2 millions d’euros, auquel s’ajoute un accompagnement ... Read more »

JO-2024: quasi doublement du prix des tickets de métro parisiens pendant l'été

JO-2024: quasi doublement du prix des tickets de métro parisiens pendant l’été Le prix du ticket de métro parisien à l’unité va quasi-doubler durant l’été, a annoncé la présidente du ... Read more »

Hautes-Alpes: 10 à 15 cm de neige en vallée, jusqu'à 25 dans le Valgaudemer et les Écrins

Le département des Hautes-Alpes a engagé pas moins de 150 personnes depuis 4 heures du matin ce mardi 28 novembre. 10 à 15 cm de neige sont tombés en vallée ... Read more »

Hyundai et Kia dévoilent l'«Universal Wheel Drive System»

Module du système Uni Wheel SEOUL, 28 nov. (Yonhap) — Les constructeurs automobiles locaux Hyundai Motor et Kia Corp. ont dévoilé un nouveau système de traction intégré dans la roue ... Read more »

L’oryctérope du Cap, un animal unique en son genre

L’oryctérope du Cap est le seul membre de son genre, n’ayant aucun parent proche vivant aujourd’hui. Même s’il est appelé aardvark en afrikaans, ce qui signifie “cochon de terre”, il ... Read more »
Top List in the World