COP28 : le président du sommet pour le climat, Sultan al-Jaber, «frise le déni climatique»

Quand le président de la COP28 perd sa boussole scientifique. Dans une vidéo dévoilée par le quotidien britannique The Guardian, Sultan al-Jaber tient des propos inquiétants : «Il n’existe pas de données scientifiques, pas de scénario, qui indiquent que l’élimination progressive des combustibles fossiles permettra d’atteindre le seuil de 1,5 °C [de réchauffement climatique par rapport à l’ère préindustrielle].»

La vidéo date du 21 novembre. L’homme, par ailleurs directeur de la compagnie pétrolière et gazière des Emirats, la Abu Dhabi National Oil Company (Adnoc), et fondateur de Masdar, principale entreprise émiratie d’énergies renouvelables, était interpellé par Mary Robinson, ex-présidente de l’Irlande, ancienne envoyée spéciale des Nations unies pour le changement climatique et actuelle présidente des Elders, association créée en 2007 par Nelson Mandela pour la défense des droits humains et d’une planète durable.

«Nous sommes dans une crise absolue qui frappe plus que quiconque les femmes et les enfants… et c’est parce que nous ne nous sommes pas encore engagГ©s Г  Г©liminer progressivement les combustibles fossiles. C’est la seule dГ©cision que la COP28 peut prendre et, Г  bien des Г©gards, parce que vous ГЄtes Г  la tГЄte de l’Adnoc, vous pourriez la prendre avec plus de crГ©dibilité», lance-t-elle au sultan lors d’une discussion en visioconfГ©rence. Son ton n’a pas plu Г  l’Emirati. RГ©ponse : В«J’ai acceptГ© de venir Г  cette rencontre pour avoir une discussion sobre et mature. Je suis contre toute discussion alarmiste […]. 1,5 В°C est mon objectif. Une rГ©duction progressive des combustibles fossiles, Г  mon avis, est inГ©vitable, essentielle, mais nous devons ГЄtre sГ©rieux, rГ©alistes et pragmatiques Г  ce sujetВ», rГ©pond-il.

«Echange révélateur, inquiétant et belliqueux»

Le réalisme pousse pourtant à considérer que la situation est bel et bien urgente. Il suffit de regarder la trajectoire des émissions de carbone mondiales ces dernières années (en noir ci-dessous) et la trajectoire à suivre pour respecter la limite de 1,5 °C de réchauffement (en vert ci-dessous) pour se rendre compte du défi devant nous pour limiter l’ampleur du réchauffement en cours. «La science est claire : la limite de 1,5 °C n’est possible que si nous arrêtons de brûler tous les combustibles fossiles. Pas réduire, ni diminuer. Une suppression progressive, avec un calendrier clair», disait d’ailleurs pas plus tard que vendredi le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, note le quotidien britannique. Cette limite de 1,5 °C est d’ailleurs déjà considérée comme inatteignable par beaucoup d’experts.

cop28 : le président du sommet pour le climat, sultan al-jaber, «frise le déni climatique»

Pour Sultan al-Jaber, une sortie trop rapide des énergies fossiles risquerait d’engendrer un retour à l’âge de pierre. «Aidez-moi, s’il vous plaît, montrez-moi la feuille de route pour une élimination progressive des combustibles fossiles qui permettra un développement socio-économique durable, à moins que vous ne vouliez ramener le monde dans les cavernes», s’énerve-t-il toujours face à Mary Robinson, qui a le don de rester calme. Dans le Guardian, Bill Hare, PDG de Climate Analytics, une ONG spécialisée sur le changement climatique, commente : «Il s’agit d’un échange extraordinaire, révélateur, inquiétant et belliqueux. “Nous renvoyer dans des grottes” est le plus ancien des tropes de l’industrie des combustibles fossiles : cela frise le déni climatique.»

«Terrible héritage»

Le quotidien britannique a également sollicité les organisateurs de la COP28. «Les scénarios 1,5°C de l’AIE (Agence internationale de l’énergie) et du Giec (Groupe d’experts international sur l’évolution du climat) indiquent clairement que les combustibles fossiles devront jouer un rôle dans le futur système énergétique, même s’il est moindre. Le président de la COP citait la science et les principaux experts du climat. […] Une fois de plus, cela fait clairement partie d’un effort continu visant à saper les réalisations tangibles de la présidence de la COP et d’une fausse représentation de notre position et de nos succès à ce jour», défend un porte-parole.

La climatologue Friederike Otto, en poste à l’Imperial College de Londres, a aussi été invitée à réagir aux propos d’Al-Jaber : «La science du changement climatique est claire depuis des décennies : nous devons cesser de brûler des combustibles fossiles. L’échec de l’élimination progressive des combustibles fossiles lors de la COP28 placerait plusieurs millions de personnes supplémentaires vulnérables dans la ligne de mire du changement climatique. Ce serait un terrible héritage pour la COP28», avertit-elle.

Elle rejette aussi l’idée que les énergies fossiles seraient nécessaires au développement des pays les plus pauvres. Selon elle, le dernier rapport du Giec «montre que les objectifs de développement des Nations unies ne sont pas atteignables en poursuivant les modèles économiques actuels à fortes émissions de carbone alimentées par les énergies fossiles. [Il y a] d’énormes cobénéfices qui découlent du passage à un monde sans fossiles», assure-t-elle. Quant à l’objectif plus qu’ambitieux de rester sous la barre des 1,5 °C, Friederike Otto considère qu’il «requiert une sortie progressive complète des énergies fossiles, pas une vague réduction progressive qui s’appuierait sur des technologies non fiables» de recapture ou stockage du carbone.

News Related

OTHER NEWS

Vieillir à domicile coûte-t-il vraiment moins cher qu'aller en Ehpad?

1216 euros par mois en moyenne, c’est le coût moyen sur 20 ans qu’il faut prévoir pour vieillir dignement chez soi de 65 ans à plus de 85 ans. Aller ... Read more »

Face à une fronde syndicale majeure en Suède, Tesla décide de poursuivre l’État

À l’origine des protestations : le refus de Tesla d’adhérer à une convention collective sur les salaires. Le géant américain Tesla, confronté au refus des employés du secteur postal suédois ... Read more »

Nucléaire : près de 100 millions d'euros pour six projets français de réacteurs innovants

Vers l’infini, et au-delà (ou pas). Six projets supplémentaires de réacteurs nucléaires “innovants” feront l’objet d’un soutien de l’État français, à hauteur de 77,2 millions d’euros, auquel s’ajoute un accompagnement ... Read more »

JO-2024: quasi doublement du prix des tickets de métro parisiens pendant l'été

JO-2024: quasi doublement du prix des tickets de métro parisiens pendant l’été Le prix du ticket de métro parisien à l’unité va quasi-doubler durant l’été, a annoncé la présidente du ... Read more »

Hautes-Alpes: 10 à 15 cm de neige en vallée, jusqu'à 25 dans le Valgaudemer et les Écrins

Le département des Hautes-Alpes a engagé pas moins de 150 personnes depuis 4 heures du matin ce mardi 28 novembre. 10 à 15 cm de neige sont tombés en vallée ... Read more »

Hyundai et Kia dévoilent l'«Universal Wheel Drive System»

Module du système Uni Wheel SEOUL, 28 nov. (Yonhap) — Les constructeurs automobiles locaux Hyundai Motor et Kia Corp. ont dévoilé un nouveau système de traction intégré dans la roue ... Read more »

L’oryctérope du Cap, un animal unique en son genre

L’oryctérope du Cap est le seul membre de son genre, n’ayant aucun parent proche vivant aujourd’hui. Même s’il est appelé aardvark en afrikaans, ce qui signifie “cochon de terre”, il ... Read more »
Top List in the World